VIDEO. Brésil : un DJ pour remettre de l'ambiance dans un stade de football

Afin de combler le vide dans ses tribunes du fait de l'épidémie de Covid-19, le club de football de Fluminense a fait appel à un artiste pour récréer la ferveur du stade Maracaña, à Rio de Janeiro.

Jamais Franklim Scheleger, DJ Frank de son nom de scène, n'avait joué dans un stade de football. Mais sa première fois, l'artiste brésilien de 29 ans, l'a vécue dans un contexte bien particulier, entaché par la pandémie de coronavirus. A Rio de Janeiro, le stade Maracaña, fermé au public, accueille désormais des matchs bien silencieux. Une situation à laquelle le club de football de Fluminense a remédié en embauchant un disc-jockey.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

"Le défi, c'est d'être raccord avec les réactions" face au jeu, explique Franklim Scheleger, qui dispose de nombreuses boucles sonores afin de recréer l'ambiance typique du Maracaña. Du bout des doigts, DJ Frank déchaîne les passions de supporteurs dont les chants, huées et autres broncas ont été enregistrés au préalable. "Les fans ont une chanson spécifique pour chaque moment du match : quand ils encouragent, il y a une chanson spécifique, quand nous concédons un but, il y en a une autre, pour que l'équipe ne s'effondre pas", souligne Franklim Scheleger, lui-même supporteur du club.

Un semblant de normalité dans un pays endeuillé

Le club de Fluminense pourrait avoir besoin des services de DJ Frank pour plusieurs mois encore. Au Brésil, deuxième pays au monde le plus endeuillé par la pandémie, la situation sanitaire reste très préoccupante : 447 personnes sont mortes du Covid-19 pour la seule journée du dimanche 6 septembre, un chiffre supérieur à celui des Etats-Unis le même jour (406 décès). Au total, le Brésil dénombre 126 650 morts pour 4 137 521 cas de Covid-19 signalés, d'après un bilan officiel publié lundi 7 septembre.

Vous êtes à nouveau en ligne