Transports en commun à Lyon : qui va payer la facture ?

Les usagers des transports de Lyon (Rhône) et de sa région sont inquiets. La crise sanitaire a engendré d’importantes pertes financières. 

C’est l’heure de pointe dans le métro lyonnais. Entre le port du masque et les mesures de distanciation physique, les Lyonnais n’ont eu aucun mal à se réapproprier les transports en commun depuis la levée du confinement il y a deux mois. “Ils ont augmenté les fréquences de métro donc c’est plutôt agréable”, confie une usagère du métro. Ces derniers jours, il y a eu 75 % de fréquentation dans le métro à Lyon (Rhône). C’est une fréquentation encourageante.

165 millions d'euros de perte cette année

Mais les transports en commun lyonnais ont été durement touchés financièrement par la crise sanitaire : 165 millions d’euros de perte cette année. Il y a eu moins de recettes, et les entreprises en chômage partiel n’ont pas versé les taxes dont elles s’acquittent habituellement au titre de la mobilité. La nouvelle majorité a prévu trois milliards d’euros sur son mandat pour les transports en commun. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne