Port du masque obligatoire : des villes se rebellent

france 3

Le port du masque est désormais obligatoire dans plus de 15 000 communes. Toutefois, le tribunal administratif de Strasbourg (Bas-Rhin) a retoqué l’arrêté de la préfète qui souhaitait l’imposer dans les communes de plus de 10 000 habitants.

La préfète du Bas-Rhin pensait bien faire en imposant le port du masque obligatoire dans Strasbourg et 12 communes de plus de 10 000 habitants. Mais cela n’a pas été au goût du tribunal administratif de Strasbourg qui a retoqué son récent arrêté. Une bonne nouvelle pour Alexandre Feltz, adjoint au maire de Strasbourg en charge de la santé : "Le masque est indispensable à certains moments. Peut-être qu’à d’autres, il est possible de s’en passer."

La préfète doit assouplir son arrêté

Ce cas peut-il faire jurisprudence ? Plusieurs actions ont déjà été engagées à Paris, Lyon (Rhône) ou Toulouse (Haute-Garonne) pour faire annuler des arrêtés préfectoraux. Pourtant, à Paris, le port du masque ne semble pas poser de problème. "Tant qu’il y a le coronavirus, je préfère porter le masque", témoigne une passante. Un autre habitant déclare respecter le port du masque en pleine journée mais beaucoup moins quand il se trouve dans une rue déserte à 11 heures du soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne