Les gîtes, grands gagnants du tourisme de proximité

France 2

En ces temps de déconfinement, il y a les gagnants et les perdants du tourisme.

Les grands gagnants du déconfinement lié au Covid-19 ce sont les gîtes qui se trouvent à moins de 100 kilomètres de grandes villes. Pour les autres, les gîtes isolés, c’est plus compliqué. Ici à Chevreuse (Yvelines), on est à 35 kilomètres de Paris, dans un cadre idéal. Il y a quatre gîtes et ils sont tous complets pour ce pont de l’Ascension.

Perte de 67 % du chiffre d’affaires

"À partir du 7 mai et de l’annonce du président de la République, nous avons reçu des appels et énormément de mails, de façon à venir pour le pont de l’Ascension et de la Pentecôte. Pour cette période nous sommes pleins. Après, en juin, juillet, août, nous n’avons aucune visibilité pour le moment. Nos hommes d’affaires, qui viennent d’habitude, ne répondent pas présent", indique Céline Saidi, la propriétaire du gîte. "Enfin on travaille ! On avait besoin de cela, on a quand même perdu plus de 67 % de notre chiffre d’affaires, ce qui représente à peu près 7 000 euros de pertes", précise la propriétaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne