Variant Delta : le Portugal franchit la barre des 2 000 nouveaux cas quotidiens de Covid-19

Un homme se fait tester pour le Covid-19, le 29 mai 2021 à Porto (Portugal).
Un homme se fait tester pour le Covid-19, le 29 mai 2021 à Porto (Portugal). (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Un tel niveau de contamination n'avait pas été atteint depuis février.

Le Portugal, confronté à une recrudescence de l'épidémie de Covid-19 due au variant Delta, a franchi mercredi la barre des 2 000 nouveaux cas en 24 heures, selon le bilan des autorités sanitaires. Il s'agit du plus haut niveau depuis la mi-février dans le pays. Pour tenter de contenir ce variant plus contagieux, le gouvernement a décidé la semaine dernière de resserrer les mesures dans les municipalités les plus touchées. Ce direct est désormais terminé.

 L'épidémie de Covid-19 flambe en Russie. Le pays a enregistré mercredi un record de décès quotidiens dus au coronavirus pour la deuxième journée consécutive, le pays étant frappé de plein fouet par le variant Delta sur fond de campagne de vaccination laborieuse. Selon le décompte du gouvernement, 669 personnes sont mortes du Covid-19 ces dernières 24 heures, dépassant le pic de 652 décès établi la veille. 

Déconfinement retardé dans les Landes. La dernière étape du calendrier du déconfinement, avec notamment la suppression des jauges dans les établissements recevant du public tels que les restaurants, les commerces ou les cinémas, ne débutera pas mercredi dans le département, du fait d'une circulation active du variant Delta.

De nouvelles restrictions levées mercredi. A l'échelle nationale, si les jauges sont supprimées dans des établissements comme les restaurants ou les cinémas, une capacité d'accueil de 75% est maintenue pour les concerts et festivals debout organisés en intérieur. Un pass sanitaire sera demandé pour tout événement accueillant plus de 1 000 spectateurs, en extérieur ou en salle. 

Le port du masque reste obligatoire sans pass sanitaire. Pour les événements rassemblant moins de 1 000 personnes, "sans pass sanitaire obligatoire", l'obligation du port du masque reste en vigueur, précise le gouvernement. Le port du masque reste recommandé pour des événements où l'entrée est conditionnée à la présentation d'un pass sanitaire, car ils réuniront plus de 1 000 personnes. 

Vous êtes à nouveau en ligne