Covid-19 : l'exécutif appelle à "la solidarité" pour garantir aux plus fragiles "la priorité" d'accès aux vaccins

Des personnes viennent se faire vacciner au palais des expositions de Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 12 avril 2021.
Des personnes viennent se faire vacciner au palais des expositions de Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 12 avril 2021. (JC MILHET / HANS LUCAS / AFP)

"La France est limitée par le nombre de doses qu'elle reçoit" et la "priorité" reste "de protéger ceux les plus à risque", a rappelé, dimanche, Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a appelé à la "solidarité", dimanche 2 mai, sur Europe 1 et CNews, pour que les publics prioritaires soient vaccinés les premiers contre le Covid-19, fustigeant des collectivités ayant élargi la vaccination à d'autres catégories. Il a invité ces collectivités à "aller chercher les publics prioritaires qui ne sont pas encore vaccinés", notamment les "personnes âgées qui vivent seules" et ne peuvent se déplacer. 

Xavier Bertrand défend un élargissement de "bon sens". Sur BFMTV, le président de la région des Hauts-de-France, candidat déclaré à l'Elysée, a défendu ces initiatives locales de vaccination hors personnes prioritaires : "Ça s'appelle le bon sens, ça s'appelle le pragmatisme" et "il faut renoncer au centralisme parisien", selon lui.

10% de la population totalement vaccinée. Selon les données portant sur la journée du 30 avril, la France a désormais passé le cap des 10% de sa population ayant reçu ses deux doses (ou la seule dose du vaccin Janssen), soit 6,77 millions de personnes vaccinées. Par ailleurs, 13,3% des gens ont bénéficé d'une première injection, soit 8,83 millions de personnes supplémentaires. En moyenne, sur les sept derniers jours, près de 248 000 personnes ont reçu leur primo-injection chaque jour.

Des chiffres encourageants à l'hôpital. Le nombre de malades dans les services de réanimation a poursuivi sa décrue, samedi, pour le cinquième jour consécutif, avec moins de 5 600 patients enregistrés, selon les chiffres de Santé publique France. Le total des patients à l'hôpital a lui aussi continué à reculer, à 28 603, contre 28 930 la veille. On dénombre 195 malades du Covid-19 morts à l'hôpital ces dernières 24 heures contre 271 la veille, portant le nombre total de décès à plus de 104 735 depuis le début de l'épidémie au printemps 2020. 

La limite des 10 km levée lundi. Comme annoncé par le Premier ministre et le président de la République, la première étape du déconfinement entre en vigueur lundi 3 mai. Les déplacements ne seront plus limités à 10 kilomètres à partir de cette date. En revanche, le couvre-feu est maintenu jusqu'au 30 juin. Il passera à 21 heures le 19 mai et à 23 heures le 9 juin. 

Jean-Michel Blanquer sur France 3 dimanche soir. Le ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports sera l'invité de "Stade 2", à 20h05, pour évoquer notamment le calendrier des réouverture des établissements sportifs et les jauges fixées.

Vous êtes à nouveau en ligne