DIRECT. Covid-19 : la reprise du sport en intérieur n'est "pas conditionnée" par un masque sportif, annonce Maracineanu

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lors d\'une cérémonie en amont des Jeux olympiques de Tokyo, le 14 avril 2021 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lors d'une cérémonie en amont des Jeux olympiques de Tokyo, le 14 avril 2021 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (MILLEREAU PHILIPPE / KMSP / AFP)

Le masque barrière sportif "est désormais disponible" et sera prochainement mis sur le marché, a précisé la ministre des Sports.

La ministre des Sports a précisé, jeudi 6 mai, que la reprise du sport en intérieur, en particulier dans les salles de sport, n'était pas conditionnée par le port d'un masque sportif dont des exemplaires vont prochainement être mis sur le marché. "Ce ne sera pas une contrainte de réouverture mais une protection souhaitée", a affirmé Roxana Maracineanu lors d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale. Une norme Afnor a été mise au point pour des masques barrière contre le Covid-19 destinés à la pratique sportive et plusieurs industriels en ont lancé la fabrication. Suivez notre direct.

Deux cents millions de doses de vaccins ont été livrées à l'UE, a annoncé Ursula von der Leyen sur Twitter. La présidente de la Commission européenne a également indiqué que 200 millions de doses avaient été envoyées au reste du monde. "L'ouverture et la justice sont la marque de fabrique de l'Europe, a déclaré la cheffe de l'exécutif européen. Nous sommes la pharmacie du monde. Et nous en sommes fiers."

 Emmanuel Macron "tout à fait favorable à ce que la propriété intellectuelle soit levée" sur les vaccins. Les commentaires du chef de l'Etat interviennent au lendemain de l'annonce en ce sens du président américain Joe Biden. "Oui, nous devons évidemment faire de ce vaccin un bien public mondial", a expliqué le président de la République en inaugurant le premier grand vaccinodrome à Paris. 

 La vaccination ouverte aux plus de 50 ans à partir du lundi 10 mai. C'est Emmanuel Macron, en visite ce jeudi dans le premier vaccinodrome parisien, installé au Parc des expositions de la porte de Versailles, qui en a fait l'annonce. Le chef de l'Etat a également indiqué que tous les majeurs pourront prendre rendez-vous si des doses de vaccin sont disponibles la veille pour le lendemain sur le site Doctolib, à partir du mercredi 12 mai.

 Les 16-17 ans atteints de certains maladies graves peuvent être vaccinés. Les personnes de 16 et 17 ans souffrant d’une "pathologie à très haut risque de forme grave" sont autorisées, à compter de jeudi, à se faire vacciner "avec le vaccin Pfizer-BioNTech", annonce une nouvelle directive de la direction générale de la santé. La liste des personnes concernées est d'ores et déjà disponible.

Vous êtes à nouveau en ligne