Covid-19 : que valent les tests salivaires ?

Deux tests pour détecter le Covid-19 sont désormais disponibles : les tests virologiques et les tests sérologiques. Le test salivaire, qui n'est pas encore sur le marché, apparaît comme le moins désagréable.

Dépister la présence du Coronavirus dans la salive, serait-ce la solution au problème des tests qui empoisonne la France depuis des mois ? Moins désagréable que le test naso-pharyngé et beaucoup plus rapide à réaliser, il suscite énormément d’attentes chez les biologistes, débordés par l’afflux des candidats au dépistage. Pour les laboratoires, il est donc temps de le généraliser.

Un test salivaire moins fiable que le reste 

L’utilité est importante, étant donné qu’on va dépister plus et si l’on veut arriver au dépistage de masse, il va falloir passer par le test salivaire“, explique Maris Valos, une biologiste du laboratoire Biogroupe. Problème : la fiabilité du test. Pour le nano-pharyngé, elle est de 90/95%. Pour le salivaire, selon les données actuelles, elle n’est que de 70 à 75%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne