Coronavirus : danser en temps de crise sanitaire

France 2

En temps de coronavirus, garder ses distances semble impossible pour les danseurs. Face à la crise sanitaire, les compagnies ont dû s'organiser.

Danser ensemble... sans se toucher. Pour le jeune chorégraphe Martin Harriague, c'est inimaginable. Pendant le confinement, il a créé un corps-à-corps sensuel. Et, quand la ministre de la Culture a décidé, fin août, d'exempter les danseurs des règles de distanciation physique, il a été soulagé. "Les danseurs sont très tactiles. On est un peu comme une famille. Cette distance est presque invivable dans ce métier", affirme-t-il.

Un test PCR par semaine

En août, 20 danseurs du ballet de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) ont repris le chemin des studios. Après cinq mois d'interruption forcée, il a fallu adapter la classe. Désormais, les danseurs passent un test PCR par semaine. Dans certains cas, très rares, le coronavirus a provoqué des morts par arrêt cardiaque. Alors, sur les conseils du médecin de la compagnie, certains portent des capteurs noirs, afin de mesurer la fréquence cardiaque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne