Bretagne : forte hausse du taux de reproduction du virus

Deux mois après le début du déconfinement, assiste-t-on à une reprise de l'épidémie de coronavirus en France ? Les signaux d'alerte se multiplient, notamment en Bretagne où un malade contamine désormais plus de deux personnes chaque jour. Le taux de reproduction du virus interpelle dans la région.

Sur le marché de Concarneau (Finistère) ce matin, de nombreuses personnes portent le masque. Dans cette ville touristique de Bretagne, on ne se dit pas encore vraiment inquiet, mais vigilant. "Je ne suis pas parano, mais en me protégeant, en mettant un masque, en me lavant régulièrement les mains, je me dis que si chacun fait ça on peut limiter le risque", résume une passante. Sur la dernière carte publiée par le gouvernement le 14 juillet, la Bretagne est en rouge avec un taux de reproduction du virus de 2,6.

Pas de quoi paniquer pour l'instant

Un taux très élevé. A titre de comparaison, en Guyane il n'est que de 0,84. Il n'y a pas de quoi paniquer pour autant selon certains épidémiologistes, car le chiffre change régulièrement. "C'est une estimation ponctuelle qui va très certainement évoluer dans les jours à venir avec l'augmentation du nombre de tests et avec les prochains résultats que nous aurons sur la Bretagne", explique l'épidémiologiste Pascal Crepey. A noter que depuis vendredi 17 juillet, la région Sud-PACA est également en alerte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne