Déconfinement : un réaménagement conséquent dans les transports

franceinfo

Le plus délicat sujet du déconfinement concerne les transports. Une réorganisation est nécessaire afin de faire respecter les gestes barrières tout en assurant un service adapté aux besoins.

Le déconfinement aura comme enjeu majeur la maîtrise des règles de sécurité dans les transports pour limiter la propagation du coronavirus. Du côté de la SNCF, l'aménagement va comporter une limitation des réservations à 50% de la capacité des trains, mais aussi un contrôle à l'entrée des gares. À l'intérieur des gares, des cercles en plastique délimiteront les emplacements où les voyageurs pourront attendre afin de se trouver à un mètre minimum les uns des autres. Des mesures qui ont pour objectif de rassurer les voyageurs. "Je pense que ce sera difficile", s'inquiète néanmoins un usager, qui redoute surtout la promiscuité dans les rames des trains.

Gel à disposition, mais pas les masques

Dès le 11 mai, la SNCF espère faire circuler entre 50% à 60% des trains de banlieue en Île-de-France, de 40% à 50% des TER et un peu plus de 30% des Intercités et des TGV. La veille du départ, les voyageurs seront informés de l'état de l'affluence de leur train via une application et pourront éventuellement changer leur heure de départ. Des distributeurs de gel hydroalcoolique seront disponibles et le port du masque sera obligatoire à l'intérieur des gares, mais chacun devra se procurer son propre masque. Le contrôle du respect de ces contraintes pose encore question.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne