Déconfinement : un assouplissement des règles sanitaires est-il possible ?

FRANCE 2

La situation sanitaire, qui s'est nettement améliorée, pourrait permettre un allégement des mesures sanitaires, notamment dans les écoles, mais le gouvernement ne souhaite en aucun cas précipiter les choses.

Dimanche 7 juin, dans Le JDD, le président du conseil scientifique a estimé que le protocole sanitaire pourrait être désormais simplifié durant le temps périscolaire, à condition de maintenir les consignes de distanciation. Une mesure qui serait la bienvenue, selon les associations de parents d'élèves. Si l'assouplissement est envisageable, c'est parce que le virus circule moins, mais aussi parce qu'on sait maintenant que les enfants sont moins contaminants que les adultes. "L'assouplissement du protocole sanitaire, j'espère qu'il pourra venir bientôt. Tout de suite ce serait trop tôt", avait indiqué Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale.

Édouard Philippe devra trancher

Du côté de certains pédiatres, on demande, pour commencer, à lever la limitation de 15 enfants par classe. "Un nombre d'enfants par classe n'a pas de sens réel si on ne connaît pas l'architecture de la classe. Il est évident dans les grandes classes, on va pouvoir maintenir une distanciation d'un mètre chez les enfants, et que l'on va accueillir 20 enfants par classe", explique le Dr Robert Cohen, pédiatre infectiologue au centre hospitalier de Créteil (Val-de-Marne).

La décision finale incombera au Premier ministre, qui prendra un maximum de conseils de spécialistes avant de s'engager. "Ce qu'on dit autour du Premier ministre, c'est que, je cite, 'on ne change pas un protocole sanitaire en claquant des doigts'. Oui, on entend le Pr Delfraissy. Oui, l'épidémie recule. Et oui, il faut revenir à une vie de plus en plus normale. Mais sans, je cite encore, 'aller dans le décor'", rapporte le journaliste Jeff Wittenberg, en duplex depuis Matignon (Paris).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne