Déconfinement : "On attendait un cadre général", explique Jean Rottner

Le plan de déconfinement va s'adapter en fonction de la circulation du coronavirus au sein des départements. Une mesure qui fait débat. Jean Rottner, le président de la région Grand Est, est l'invité du 23h de franceinfo mardi 28 avril.

"Le Premier ministre, devant la représentation nationale, a desserré l'étau, mais n'a pas lâché la bride. Et c'était important. Il fallait que l'on fasse un point sanitaire et que la différenciation puisse se faire territoire par territoire au sein d'une même région. Il faut faire ça dans les régions en s'appuyant sur les élus locaux. Le couple maire-préfet jouera un rôle essentiel", explique Jean Rottner, mardi 28 avril, sur franceinfo. "Moi-même comme président de région, je me mettrai au service des maires. Ce qu'on attendait, c'est un cadre général", continue le médecin urgentiste et président de la région Grand Est.

"On a la volonté de s'en sortir"

L'élu Les Républicains a ensuite été beaucoup plus critique. "Ce n'est pas parce qu'on appartient à la même famille qu'on a la même histoire. Dans l'Est, on ne compte plus les morts tellement ils sont nombreux. On a simplement la volonté de nous en sortir. On ne fait plus de politique, mais on veut une unité nationale. Je ferai les comptes plus tard. Ce qui est essentiel pour nous, c'est de sortir de la situation que nous vivons et que nous ne connaissions pas une deuxième vague", martèle Jean Rottner.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne