Déconfinement : ne pas oublier les risques en montagne

France 3

Même si le déconfinement et le beau temps donnent envie de prendre l'air, il ne faut pas oublier que la nature est parfois dangereuse.

L'insouciance du déconfinement ne doit pas déboucher sur des comportements à risque. Les températures estivales du week-end de la Pentecôte et la deuxième phase du déconfinement qui arrive mardi 2 juin : tous les voyants sont au vert pour assouvir ses envies de natures, réprimées pendant deux trop longs mois. Mais la montagne n'est pas sans risque, bien au contraire.

"Faire œuvre de prudence et de progressivité"

"On pourrait se dire qu'après cette frustration, puisque les pratiquants de la montagne ont été très respectueux pendant le confinement, l'envie d'aller vite et de rattraper le retard pourrait être là. Mais je pense qu'il faut vraiment faire œuvre de prudence et de progressivité. C'est la meilleure façon de repartir en toute sécurité", explique Jean-Marc Bougy, du peloton de gendarmerie de haute montagne des Hautes-Pyrénées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne