Déconfinement : les Français entre espoir et inquiétude

FRANCEINFO

Une partie de l’hôpital de campagne déployé près de l’hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) est en cours de démontage, samedi 18 avril. L’espoir grandit, mais les Français s’interrogent sur la reprise de la vie normale avec un virus toujours présent.

Cela fait un mois que les Français sont confinés, samedi 18 avril, et ils s’interrogent toujours sur le retour à la vie normale. Dans son appartement parisien, Alexandra Pisanti attend le déconfinement avec beaucoup d’impatience, mais aussi d’incertitude. “J’ai peur pour ma santé. Porteur sain, pas porteur sain déjà, moi ou les autres ? J’ai peur aussi parce que l’amie de mon fils est enceinte (...) Est-ce qu’on va pouvoir aller voir le petit ? Est-ce que la vie normale va pouvoir reprendre et surtout, dans combien de temps ?”, liste-t-elle.

Le retour des élèves en classe le 11 mai inquiète

Autre inquiétude partagée par les parents : la santé des enfants, avec l’annonce de la reprise de l’école le 11 mai prochain. Les jeunes enfants vont-ils comprendre que le port d’un masque est nécessaire et être en mesure d’appliquer les gestes barrières ? À Dijon (Côte-d’Or), Nour, 15 ans, vit avec sa mère et sa sœur. Elle fait ses devoirs à la maison. L’adolescente a même pris une bonne résolution : sortir plus souvent qu’auparavant, à la fin du confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne