Déconfinement : les fournisseurs sont prêts pour la réouverture des cafés et des restaurants

Depuis plusieurs jours, le ballet des fournisseurs et des grossistes en boissons a repris dans le pays. Une course contre la montre pour approvisionner les 35 000 bars et cafés de France qui peuvent rouvrir mardi 2 juin.

Cela faisait longtemps qu’un camion de livraison n’était venu se garer sur cette place de Troyes, dans l’Aube. À l’intérieur, cartons et fûts, indispensables pour réapprovisionner l’un des restaurants de la place, après deux mois d’arrêt forcé. "De revoir du monde, de revoir nos fournisseurs, de revoir des boissons, les fournisseurs qui sont là, ça fait du bien. On a hâte", indique Hadrien Taieb, le gérant de la brasserie Le Tablier.

Se relancer

Le fournisseur s’active pour tenir les délais. Ces derniers jours, les appels des clients affluent pour que tout soit fin prêt pour la réouverture, autorisée à partir du mardi 2 juin. "On est à pied d’oeuvre depuis vendredi, pour que tout puisse se passer dans les meilleures conditions pour eux et pour nous", explique Benjamin Gauthier, chef des ventes chez Aubdis/Soredis. La profession compte sur le début de la saison estivale pour se relancer et rattraper le temps perdu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne