Déconfinement : les entreprises de nettoyage enchaînent les désinfections

FRANCE 2

Les entreprises de nettoyage se retrouvent désormais en première ligne dans la lutte contre l’épidémie. À l’arrêt pendant deux mois, elles sont de nouveau en action dans les transports, les grandes surfaces et les entreprises.

Derrière les portes d’un cabinet d’experts-comptables se prépare une opération de nettoyage bien particulière. La désinfection nécessite combinaison, masque respiratoire et gants. Pour le patron de la société spécialisée dans ce genre d’opération, les nettoyages ne s’arrêtent pas depuis dix jours, à l’approche du lundi 11 mai.

390 euros pour désinfecter 300 mètres carrés de bureaux

Pour désinfecter les bureaux de 300 mètres carrés, avec plus de quatre mètres de hauteur sous plafond, le technicien utilise un liquide virucide. L’opération qui permet de traiter tout le volume des pièces s’appelle une nébulisation. "Je transforme le désinfectant en microparticules, en fines gouttelettes, que je répartis un peu partout sur tout le volume des pièces", explique Sébastien Costes. Deux heures après l’intervention, facturée 390 euros, le dirigeant du cabinet peut réinvestir ses locaux. Avant le Covid-19, la désinfection ne représentait qu’une infime partie de l’activité de l’entreprise de nettoyage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne