Déconfinement : les campings tentent de s’organiser avant l’été

France 3

Les professionnels de l’hôtellerie de plein-air sont inquiets. Pourront-ils compter sur leurs clients pendant la saison estivale, qui représente le plus clair de leur chiffre d’affaires ? En attendant, les campings prennent leurs précautions. 

Des dizaines de bungalows sont à l’abandon : l’image est inédite, en pleines vacances de printemps. Dans un camping d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), fermé depuis le début du confinement, les salariés ne désespèrent pas pour autant de voir revenir leurs clients. Pour les réservations aux mois de juillet et août, on compte encore peu d’annulations, mais il est difficile de préparer la saison sans date officielle de réouverture. 

Un roulement entre vacanciers pour limiter la contamination

Malgré le flou, certains se préparent déjà rouvrir, quoi qu’en coûtent les aménagements sanitaires. Un établissement de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) se dit prêt à accueillir moins de clients cet été. Seuls 90 des 140 bungalows à disposition seront mis en location afin de sécuriser le roulement entre les vacanciers et minimiser les risques de contamination. Les professionnels de l’hôtellerie de plein-air attendent désormais les directives du gouvernement, qui étudie, vendredi 24 avril, leurs propositions de charte sanitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne