Déconfinement : le vélo préféré aux transports en commun

franceinfo

Selon une étude, nombre de Français, à l’heure de prendre le chemin du bureau, pourraient délaisser les transports en commun et opter pour le vélo.

Le gouvernement fait tout pour inciter les villes à développer leur réseau de vélo, leurs pistes cyclables. Il a annoncé un plan vélo de 20 millions d’euros pour financer de nouvelles pistes cyclables et des places de stationnement temporaires.

Le boom des pistes cyclables

Chaque ville réfléchit activement pour trouver des solutions. À Lyon (Rhône), près d’un tiers des usagers des transports en commun ont annoncé qu’ils ne les reprendraient pas après le déconfinement. Dès le 11 mai, il y aura ainsi 12 km de pistes cyclables en plus à Lyon et l’objectif est d’arriver à 77 km en septembre.

Il y a deux scénarios principaux : transformer une route 2X2 voies en 2X1 voie, ce qu’envisage la ville de Lille (Nord) ou rendre une voie bi-directionnelle en voie à sens unique avec une piste cyclable bi-directionnelle, ce que veut faire Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne