Déconfinement : le gouvernement souhaite jusqu'à 700 000 tests par semaine

FRANCE 3

En déplacement, le ministre de la Santé a affirmé, samedi 25 avril, que les autorités sanitaires seront en mesure de réaliser entre 500 000 et 700 000 dépistages du coronavirus Covid-19 à partir du 11 mai.

Un déplacement choisi avec soin. Samedi 25 avril, le ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est rendu dans un laboratoire qui effectue des dépistages du coronavirus Covid-19. Le but est évidemment de montrer que la France est prête à passer à la vitesse supérieure en termes de tests, alors que le gouvernement a fixé le début de la phase de déconfinement au 11 mai. Pour le moment, 150 000 tests sont réalisés. Le ministre a assuré que d'ici deux semaines, la France pourra en faire entre 500 000 et 700 000.

"En état de tester qui doit l'être"

"On va faire tester 60 millions de Français tous les jours ? Non seulement c'est impossible, aucun pays ne le fait. Je veux que nous soyons en état de tester qui doit l'être, c’est-à-dire toutes les personnes symptomatiques et les cas de contact. Donc pour moi, la priorité, c'est ce public-là", a indiqué Olivier Véran. La stratégie du gouvernement va reposer presque essentiellement sur les dépistages faits par prélèvement nasal.

Vous êtes à nouveau en ligne