Déconfinement : le gouvernement rebat ses cartes

franceinfo

Jeudi 30 avril, quand le gouvernement a dévoilé sa première carte de déconfinement, certains départements ont été très surpris de voir qu'ils étaient en rouge. Des couacs ont-ils faussé les statistiques ? La fiabilité des cartes interroge.

En 24 heures, la carte du déconfinement a évolué. Vendredi 1er mai, 32 départements étaient en rouge, tous dans le nord-est de la France. Neuf territoires ont changé de couleurs, dont deux d'entre eux qui passent du rouge au vert : la Haute-Corse et le Lot. Dans ce dernier, le soulagement domine. Le coronavirus ne circule quasiment pas, d'où l’incompréhension, jeudi, d'avoir été signalé en rouge alors que tout le Sud-Ouest était en vert.

"C'est un mauvais critère"

Selon les autorités sanitaires d'Occitanie, les Ehpad auraient été comptabilisés, ce qui aurait faussé le résultat. Le classement est établi selon deux critères, notamment la circulation du virus, calculé avec le nombre de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19. Mais pour certains médecins, la méthode n'est pas la bonne. "C'est un mauvais critère car il y a assez peu de passage aux urgences, les gens craignent d'y aller", estime Jean-Paul Hamon, présidfraent Fédération des médecins de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne