Déconfinement : le bonheur est dans la nature

FRANCEINFO

Les Français ont démontré, en ce week-end prolongé de la Pentecôte, leur attachement aux parcs et jardins à travers la France. Tour d’horizon.

Jardins, parcs et marais ont retrouvé la foule des grands et beaux jours après deux mois de confinement. "Même si à la maison c’est bien, au bout d'un moment on est un petit peu en cage. Et puis c'est français d'avoir envie de liberté", explique une habitante de La Rochelle navigant sur le Marais poitevin. Au parc Monceau de Paris, "c’est un vrai plaisir voir des herbes hautes, ainsi que des coquelicots", se réjouit une Parisienne.

Les hortillonnages évacuent le stress

A Amiens (Somme), les hortillonnages, ces centaines de jardins flottants, sont les poumons de la ville. "C’est notre havre de paix. Dès qu'on arrive, le stress tombe", affirme une Picarde. Le confinement a rappelé l’importance de ces lieux où la nature aère et apaise les hommes. Les jardins, les fleurs, les arbres ont manqué aux hommes. Difficile de dire si la réciproque est vrai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne