Déconfinement le 11 mai : vers une rentrée des classés échelonnée

Les cloches de cours d'écoles vont-elles sonner dès le 11 mai ? Les annonces du chef de l'Etat ont étonné, mais tout ne devrait pas être comme avant, a confirmé le ministre de l'Education nationale.

L'heure de la reprise a sonné pour les écoles françaises : le 11 mai. Si la perspective enchante les enfants, impatients de retrouver leurs camarades, ce n'est pas vraiment le cas des parents qui se posent des questions. Dans la famille Hart, malgré les difficultés de faire école à la maison, les parents de trois garçons ne comprennent pas cette précipitation. Ils craignent que les conditions sanitaires ne soient pas réunies. "Est-ce que les instituteurs seront protégés par des masques ? Comment les enfants seront gérés", se demande le père.

Pas d'acquis

La reprise sera-t-elle progressive ? Oui. Mais, si les petites écoles en milieu rural pourront rouvrir, pas question de faire revenir tous les élèves des grands groupes scolaires en même temps. Les chefs d'établissement devront aménager ce retour. L'enseignement aussi sera-t-il allégé ? Les enseignants y sont favorables. En cause : les notions abordées à distance pendant le confinement ne peuvent pas être considérées comme des acquis solides pour tous les élèves. Le ministre de l'Education nationale a confirmé que tous les élèves ne devraient pas rentrer en même temps sur le plateau du 20h de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne