VIDEO. Déconfinement : le 11 mai, tous à vélo ?

France 2

Afin d'éviter de se retrouver dans les transports en commun, de nombreux travailleurs pourraient être tentés par la petite reine à partir du 11 mai.

La situation dans les transports en commun à partir du lundi 11 mai est encore assez incertaine. Si mardi 28 avril, le Premier ministre a annoncé que le flux des métros, des trams et des bus devrait rapidement revenir à la normale, il a aussi indiqué que le nombre d'usagers par rame sera drastiquement réduit, afin de faire respecter les distances barrières. Cela pourrait faire un grand gagnant  : le vélo. D'autant que les autorités, notamment les collectivités locales, voient aussi ce moyen de transport comme une alternative crédible.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Des aménagements dans les grandes villes

Paris, Montpellier (Hérault), Bordeaux (Gironde) ou encore Toulouse (Haute-Garonne) : toutes les grandes villes planchent déjà sur des moyens d'aménager leurs routes pour les rendre plus accueillantes pour les cyclistes. "Le risque, c'est que les gens se déconfinent, n'aillent pas vers les transports en commun et donc reprennent leur voiture", explique le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne