Déconfinement : la politique du gouvernement face aux députés

FRANCEINFO

Mardi 28 avril, les propositions du gouvernement pour un futur déconfinement du pays vont être débattues dans une Assemblée nationale qui pourrait être le lieu de multiples divisions.

C’est une journée mouvementée qui devrait se tenir mardi 28 avril à l’Assemblée nationale. Le gouvernement va exposer ses propositions pour la sortie du confinement en France. Des mesures que les députés découvriront juste avant de voter, un timing trop précipité au goût de certains. "Nous ne pouvons être que 75 députés dans l’hémicycle. Ce qui veut dire que, si on vote tout de suite après, on ne pourra pas consulter les autres députés, on ne pourra pas faire un travail de fond en commission parlementaire. Donc pour nous, c’est un déni de démocratie", accuse sur franceinfo Damien Abad, président du groupe LR à l’Assemblée nationale.

Un test de confiance pour le gouvernement

Si les mesures exactes pour le déconfinement n’ont pas encore été révélées par l’exécutif, cette journée de débat pourrait aussi symboliser le crédit accordé ou non au gouvernement lors de cette crise sanitaire. "On est demain sur un vote de confiance : est-ce qu’on a confiance ou non en la capacité du gouvernement à organiser notre vie collective au moment du déconfinement", estime Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne