Déconfinement : la Haute-Garonne se prépare à l’augmentation des dépistages du virus

France 3

Depuis quelques jours, les hôpitaux sont moins sous tension et le virus circule moins. Mais ces deux critères ne vont pas suffire à être en vert. Le département devra être en capacité de tester massivement. 

Une file de voitures interminables pour pouvoir se faire tester, est une scène qui va se banaliser à partir du 11 mai. En Haute-Garonne, devant une salle de spectacle de la banlieue de Toulouse, des personnes malades ou du personnel soignant à risque viennent se faire tester dans un drive spécial Covid-19. Le test consiste à un prélèvement dans le nez pour détecter la présence du virus.

Atteindre les fameux 700 000 tests par semaine souhaités par le gouvernement

Ce type de test va être élargi au moment du déconfinement. Dans le laboratoire associé à ce drive spécial Covid-19, les prélèvements passeront de 30 à 60 prélèvements par jour. Cette montée en puissance des tests, se prépare aussi au niveau des plateaux techniques en laboratoire, comme à Muret (Haute-Garonne). Les effectifs qui traitent du Covid seront doublés d’ici le 11 mai pour atteindre les fameux 700 000 tests par semaine souhaités par le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne