Déconfinement : la frontière avec l'Espagne toujours fermée

FRANCE 2

Depuis ce mardi 2 juin, on est libre de circuler librement en France, mais pas question de franchir les frontières, vers l'Espagne notamment. Il faudra attendre le mois de juillet. Pour l'heure, seuls les travailleurs frontaliers et les routiers peuvent passer.

C'est une situation que la ville de Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques, ne pensait jamais revivre. Les 17 000 habitants se sont retrouvés coincés devant un pont. Impossible pour eux de se rendre de l'autre côté de la frontière en Espagne. Depuis près de trois mois, chaque matin, c'est pare-choc contre pare-choc car ici 3 000 résidents français travaillent en Espagne. Ce sont les seuls autorisés à passer, non sans difficulté. "Des fois c'est 20 minutes, des fois c'est trois quarts d'heure, c'est vraiment le bordel", se désole un automobiliste transfontalier travaillant en Espagne.  

Des habitants coincés et des touristes espagnols aux abonnés absents 

Des heures d'attente pour certains, et même des mois entiers pour d'autres. Ici certaines familles se sont retrouvées déchirées entre les deux pays. "Je vais voir ma mère qui est dans une maison de retraite. Cela faisait presque trois mois que je ne la voyais pas", témoigne un homme. Des habitants coincés et des touristes espagnols aux abonnés absents. Les terrasses rouvertes sont encore clairsemées ce mardi 2 juin. La frontière fermée est une double peine pour les restaurateurs. Aucune réouverture officielle n'a été annoncée pour l'instant. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne