Déconfinement : l'addition sera-t-elle plus salée dans les bars et restaurants ?

France 3

Viktor Frédéric explique sur le plateau du 19/20 le coût des mesures sanitaires pour les patrons des bars et restaurants.

À partir du mardi 2 juin, les bars et restaurants seront autorisés à rouvrir, mais à quel prix ? En effet, en difficulté après dix semaines de fermeture, les patrons rendront-ils l'addition plus salée ? "Ça pourrait être tentant", abonde Viktor Frédéric sur le plateau de France 3. "Mais on a contacté les représentants du secteur et ils sont tous sur la même ligne  : pas question d'augmenter les prix. La priorité pour l'instant c'est de faire revenir les clients aux tables", assure le journaliste.

100 euros par semaine pour certaines brasseries

Dans les faits, plusieurs restaurateurs vont perdre de l'argent malgré la réouverture. "Certains ne pourront ouvrir que leur terrasse dans les zones orange, et pour les autres le respect des distances de sécurité veut dire moins de tables, donc moins de clients. Et puis il a fallu s'équiper avec des vitres de protection, du gel hydroalcoolique, des masques pour le personnel… Pour une brasserie avec une dizaine de salariés par exemple, ça représente environ une centaine d'euros de dépense par semaine", détaille le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne