Déconfinement : Jean-Christophe Lagarde veut offrir la TVA aux restaurants

France 2

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDi et député de Seine-Saint-Denis, est l’invité des "4 Vérités" mercredi 29 avril.

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, s’est abstenu sur le vote du plan de déconfinement parce que "je crains que ce plan soit mal né. Il aurait dû faire l’objet de concertations, de constructions pour être compris et accepté par les Français. Ce qui va compter le plus, c’est la confiance. Et après les bobards sur les masques, elle n’est pas là. Sans confiance, les parents n’iront pas au travail, dans les transports en commun et ne remettront pas les enfants à l’école".

Date d'arrivée cruciale des masques

"J’ai été président d’une commission sur le H1N1. On avait 1,5 milliard de masques en stock à la fin du mandat de Nicolas Sarkozy. Le stock n’a pas été renouvelé. Les Français ont dû se confectionner des masques. L’Etat en a commandé pour les soignants, mais pas pour les Français. Les collectivités locales l’ont fait. Dans ma commune de Drancy, les masques doivent arriver le 15 mai alors que le déconfinement débute le 11", déplore mercredi 29 avril dans les "4 Vérités" le député de Seine-Saint-Denis.

"Pour ce qui reste de l’année scolaire, on aurait dû se concentrer sur les enfants les plus en difficulté et ceux qui n’ont pas pu étudier à la maison et favoriser les CP, CM2 et les 3e", estime-t-il.

"Pour les restaurants, je pense qu’on pourrait les rouvrir dans les régions les moins atteintes et je propose de faire cadeau de la TVA aux restaurateurs pour redémarrer raisonnablement d'un point de vue sanitaire et économique. Je déposerai une proposition de loi en ce sens", conclut Jean-Christophe Lagarde. 

Vous êtes à nouveau en ligne