Déconfinement : des masques grand public distribués à partir du 4 mai

France 2

Des masques pourront être achetés auprès des pharmacies, des buralistes, des mairies ou de la grande distribution. Ces acteurs pourraient devenir des points de vente.

En tissu, blancs, ou avec des motifs… voici le masque dont le port devrait être généralisé dans les prochaines semaines, afin de lutter conter le Covid-19. Dès le 4 mai, le gouvernement va organiser la distribution de ces masques dits "grands publics". Dans cette usine du nord de la France, on se prépare à en produire massivement. Concrètement, il s’agit de masques en tissu, lavables et réutilisables. Ce ne sont pas des masques chirurgicaux ou FFP2, toujours réservés aux soignants. Plusieurs canaux de distribution sont envisagés.

Un prix de cinq euros

C’est en tout cas ce qu’affirme la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances à nos confrères des Echos. "Le champ des possibles est très large et nous regardons toutes les hypothèses : pharmacie, mairies, grande distribution, buralistes, e-commerce, etc.", explique Agnès Pannier-Runacher. Le prix de ces masques ne devrait pas être encadré et pourrait être d’environ cinq euros. D’ici la fin du mois 25 millions de masques en tissu devraient sortir chaque semaine des usines françaises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne