Déconfinement : "De nouvelles épreuves à surmonter" pour les bars et les restaurants parisiens, autorisés à ne rouvrir qu'en terrasse

À Paris, place de la République, en attendant de pouvoir accueillir des clients, cette immense terrasse vide ne vit que par les reflets offerts par sa baie vitrée, en avril 2020. (Photo d\'illustration)
À Paris, place de la République, en attendant de pouvoir accueillir des clients, cette immense terrasse vide ne vit que par les reflets offerts par sa baie vitrée, en avril 2020. (Photo d'illustration) (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)

Boire un verre et manger au restaurant sera de nouveau possible dès le 2 juin dans les départements "verts". Mais en Île-de-France, zone orange, ce sera uniquement en terrasse. Un premier pas vers un retour à la normale et un premier soulagement pour les cafetiers et les restaurateurs parisiens.

Le discours d’Édouard Philippe sur la deuxième phase du déconfinement à peine terminé, jeudi 28 mai, David mesure déjà l’espacement entre les tables de sa terrasse du 19e arrondissement à Paris. "J'étudie le mètre de distance, décrit-il, normalement on a sept tables là, on va pouvoir en mettre cinq, et encore... Quatre, cinq maximum".

>> Suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Après des mois de fermeture et un peu de vente à emporter, David se dit content mais pas non plus totalement satisfait. "Un tiers satisfait, précise-t-il, c'est encore de nouvelles épreuves à surmonter... Nous, on travaille surtout avec l'intérieur du restaurant. On a à peu près 100 places assises à l'intérieur du restaurant et peut-être 60 dehors. Et encore, quand toutes les tables sont serrées. Il y aura peut-être du monde. On va voir ce qu'on va faire."

On ne pourra pas forcément accueillir tout le monde, donc ça va être compliqué.David, restaurateur parisienà franceinfo

Les plus ravis, ce sont les futurs clients qui attendaient la nouvelle avec une grande impatience, même si certains sont encore perdus dans les couleurs. Pour rappel, en zone verte, les bars, cafés et restaurants vont rouvrir totalement. Contrairement aux zones orange, où ce ne sera que les terrasses. Ce qui donne envie à Dakari, patron d’un bar à cocktails, de se mettre... au vert. "J'aimerais déménager mon bar sur la Côte-d'Azur, se prend-il à rêver, mais je ne peux pas. Alors on attend". 

On attend que ça passe au vert.Dakari, patron d'un bar à Parisà franceinfo

"On a vu que Paris était potentiellement en vert et que c'était l'Île-de-France qui était orange, reprend Dakari. Mais c'est un petit peu dommage qu'on ne regarde pas avec un zoom géographique, sachant que l'Île-de-France, c'est très grand. Ça aurait été bien de pouvoir déjà reprendre vie, si j'ose dire."

En attendant, Dakari espère pouvoir ajouter quelques tables supplémentaires : "J'attends de voir s'il y a une annonce sur les terrasses étendues pour pouvoir peut-être gagner un petit peu plus d'espace et accueillir le plus de monde possible." Une requête anticipée par la mairie de Paris qui a d’ores et déjà promis de mettre à disposition des cafés et restaurants plus d’espaces que d’habitude.

Les terrasses vont rouvrir en Ile-de-France : écoutez le reportage de Matthieu Mondoloni
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne