Les sujets du jour
DéconfinementCoronavirusEurovision 2020Solidarités face au coronavirus#OnVousRépond

Déconfinement : comment respecter la distanciation sociale dans les transports en commun ?

FRANCE 2

Si en Île-de-France, les mesures de sécurité semblent difficiles à respecter dans les transports en commun, qu’en est-il dans les départements classés en en vert sur la carte de déconfinement ? Illustration à Nantes (Loire-Atlantique).

À Nantes (Loire-Atlantique) comme partout en France, le déconfinement a commencé lundi 11 mai à minuit. Contrairement à l’Île-de-France, les usagers sont beaucoup moins nombreux dans les transports en commun de la ville. "Il faut savoir que l’heure de pointe à Nantes est entre 7h30 et 9 heures. Il y a un peu plus de monde, mais c’est encore très calme", rapporte le journaliste de France Télévisions Madjid Khiat depuis l’intérieur d’un tramway nantais. 

Des agents d’assistance déployés

Pour respecter les mesures de protection, les transports en commun se sont adaptés. "Les portes s’ouvrent automatiquement, plus besoin d’appuyer, et il y a également des autocollants un peu partout pour montrer la distanciation sociale d’un mètre minimum. Il y a du gel hydroalcoolique à la disposition des passagers et un siège sur deux est condamné", précise le journaliste. À Nantes, 180 agents d’assistance ont été déployés dans les transports en commun pour faire respecter la distanciation sociale. 

Le JT
Les autres sujets du JT