Déconfinement : après le 11 mai, quel calendrier pour les prochaines étapes ?

Un restaurant fermé à Paris, le 4 mai 2020.
Un restaurant fermé à Paris, le 4 mai 2020. (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)

La levée progressive des mesures de confinement à partir de lundi sera suivie d'autres phases, qui dépendront de l'évolution de l'épidémie de Covid-19.

"Lundi prochain sera le premier jour d'une phase nouvelle." Le Premier ministre, Edouard Philippe, a détaillé, jeudi 7 mai, les modalités du déconfinement progressif qui débutera le 11mai. "Ce ne sera pas une vie totalement normale", a-t-il souligné, rappelant que de nombreuses interdictions seront maintenues.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie et le déconfinement dans notre direct

D'autres annonces suivront dans les prochaines semaines. "Dans trois semaines, à la fin du mois de mai, nous saurons si oui ou non nous avons réussi à contenir l'épidémie, a ajouté le Premier ministre. Si ces nombres restent bas, nous pourrons passer à une nouvelle phase. Si ce n'est pas le cas, nous en tirerons les conséquences et nous nous adapterons." Voici les rendez-vous déjà fixés par l'exécutif.

18 mai : rentrée progressive des collégiens

Les premiers collégiens feront leur rentrée à cette date, mais pas partout. "A partir du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d'ouvrir les collèges, en commençant par la 6e et la 5e", avait expliqué Edouard Philippe, le 28 avril, à l'Assemblée nationale. Cela concerne les départements en vert sur la carte du déconfinement.

Fin mai : reprise des cérémonies religieuses

"Nous allons travailler avec l'ensemble des responsables cultuels aux conditions d'une reprise des cérémonies religieuses d'ici la fin du mois", a affirmé, jeudi, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Contrairement à Edouard Philippe, qui avait annoncé en début de semaine que le gouvernement était "prêt à étudier" cette reprise des offices le 29 mai, le ministre n'a pas évoqué de date précise.

La Mosquée de Paris de son côté a mis en garde, dans un communiqué, contre une "discrimination" à l'encontre des musulmans, plaidant pour une reprise le 24 mai, date probable de la fête marquant la fin du ramadan. De leur côté, les juifs fêtent Chavouot du 28 au 30 mai. Enfin, l'épiscopat catholique souhaite pouvoir célébrer la Pentecôte, le 31 mai. 

2 juin : réouverture éventuelle des lycées, des cafés et des restaurants, début de StopCovid

Trois semaines après le début du déconfinement, "une nouvelle étape" pourra être engagée pour "aller plus loin", a avancé Edouard Philippe. Cet assouplissement des mesures ne concernera toutefois que les départements "qui resteront verts", avec une bonne maîtrise de la circulation du virus. Les cafés, les restaurants et les lycées (à commencer par les lycées professionnels) pourraient y rouvrir. Des mesures pourraient également concerner les lieux culturels, les activités sportives, les rassemblements, les plages ou encore les départs en vacances.

L'application StopCovid, qui doit permettre de tracer les contacts avec des personnes diagnostiquées positives au coronavirus, sera prête le 2 juin pour accompagner le déconfinement, selon le secrétaire d'Etat au Numérique, Cedric O.

15 juin : réouverture potentielle des frontières européennes

Les restrictions aux frontières de la France avec les pays de l'espace européen (Union européenne, Schengen, Royaume-Uni) seront "prolongées jusqu'au 15 juin au moins", a affirmé Christophe Castaner, jeudi. Pas de changement en vue en revanche pour les frontières avec les pays non-européens, qui "resteront fermées jusqu'à nouvel ordre".

Juillet : levée de l'état d'urgence sanitaire et fin de la trêve hivernale ?

Actuellement examiné à l'Assemblée nationale, le projet de loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire devrait inclure une prolongation du dispositif jusqu'au 10 juilletau lieu du 24 juillet comme le prévoyait initialement le texte.

La trêve hivernale des expulsions locatives, qui aurait dû s'achever le 31 mars et avait été prolongée jusqu'au 31 mai, va finalement se poursuivre jusqu'en juillet, a annoncé, jeudi, le ministre du Logement, Julien Denormandie. Ce dernier n'exclut pas toutefois une prolongation de la trêve jusqu'au début de l'hiver prochain, tant que la crise continue.

Août : possible reprise de la Ligue des champions et coup d'envoi du Tour de France

Le ministère des Sports a affirmé qu'il ne pourrait pas y avoir de compétition "même à huis clos" avant fin juillet. Il n'exclut pas la tenue de certains matchs en août, ce qui pourrait permettre à Lyon et au PSG de terminer leur parcours en Ligue des champions. Côté cyclisme, le Tour de France est censé démarrer le 29 août à Nice.

Septembre : retour éventuel des festivals, rentrée universitaire

Dans la même veine que les événements sportifs, les grandes manifestations culturelles, les grands salons professionnels et tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants "ne pourront se tenir avant le mois de septembre", a prévenu Edouard Philippe, fin avril. Les organisateurs croisent donc les doigts pour un feu vert gouvernemental en septembre.

Pour les étudiants, c'est encore flou. Si les filières où les mesures de distanciations peuvent être respectées devraient reprendre en septembre, dans celles où les cours se déroulent en amphithéâtres, la rentrées pourrait être adaptée, comme l'explique dans Le Parisien, vendredi 8 mai, la ministre de l'enseignement supérieur, Frédérique Vidal. "Nous avons demandé aux établissements de prévoir que les cours magistraux puissent être offerts à distance. Ils sont en train de regarder si c'est possible."

Vous êtes à nouveau en ligne