Déconfinement : à Paris, les restaurants et les bars sans terrasse pourront occuper "l'espace public", annonce Anne Hidalgo

La terrasse fermée d\'un restaurant, à Paris, le 17 mars 2020.
La terrasse fermée d'un restaurant, à Paris, le 17 mars 2020. (BERTRAND GUAY / AFP)

Dans une interview au Parisien, la maire (PS) de la capitale, présente son plan pour faciliter la réouverture de ces commerces en zone orange. 

"Ils sont l'âme de notre ville." Dans une interview au Parisien, samedi 30 mai, la maire (PS) de Paris présente son plan d'aides pour les bars et les restaurants. Situés en zone orange, ceux-ci ne pourront rouvrir que leur terrasse à partir du lundi 2 juin. A condition d'en avoir une. Pour leur permettre d'accueillir des clients malgré les règles sanitaires, l'édile indique qu'ils pourront occuper "l'espace public".

>> Coronavirus : suivez l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France et dans le monde

"Ça peut être des trottoirs quand c'est possible ou des places de stationnement. Ça peut-être aussi certains week-ends la fermeture d'une rue à la circulation pour permettre aux bars ou aux restaurants d'avoir plus d'espace. Et tout ça dès lors que la charte que nous mettons en place sera respectée", explique Anne Hidalgo. 

"Ce sont des centaines d'emplois qui sont en jeu"

Cette charte, téléchargeable sur paris.fr, comporte dix points, dont une fermeture à 22 heures (pour ceux qui n'avaient pas de terrasse), le respect du protocole sanitaire, de la sécurité et des accès pompiers. Les restaurants et bars doivent aussi "veiller à l'accessibilité des trottoirs pour les piétons, les personnes à mobilité réduite ou les poussettes" ainsi qu'à la propreté des lieux.

Cette charte, qui devra être affichée par le restaurateur, est valable jusqu'au 30 septembre au plus tard. "Ce sont des centaines d'emplois qui sont en jeu. Paris, dans la crise que nous traversons, doit être aux côtés des restaurants et des bars", assure encore Anne Hidalgo.

Vous êtes à nouveau en ligne