Déconfinement : à Montpellier, des pistes cyclables provisoires pour limiter l'usage des transports en commun

france 2

Le record d'embouteillages lundi 11 mai n'a finalement pas eu lieu, malgré les craintes de nombreux automobilistes. Il faut dire que beaucoup avaient prévu de se rabattre sur le vélo, comme c'était le cas dans la matinée à Montpellier (Hérault).

Isabelle Raynaud retrouve enfin son coup de pédale. L'enseignante de 35 ans reprend lundi 11 mai au matin le chemin de l'école : 30 minutes de trajet qu'elle a l'habitude de faire à vélo. L'occasion pour elle de découvrir les nouvelles pistes cyclables temporaires, protégées par des balises amovibles. Elles ont été installées par la mairie de Montpellier (Hérault) il y a quelques jours, durant le confinement. Objectif : inciter les usagers à se remettre au vélo et à éviter les transports au commun.

15 kilomètres de pistes cyclables provisoires 

Au total, 15 kilomètres de pistes cyclables provisoires ont été aménagés un peu partout dans la ville. Néanmoins, elles ne sont pas assez repérables ni sécurisantes au goût de certains nouveaux usagers. Surtout, cet aménagement temporaire supprime une voie de circulation automobile dans chaque sens.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne