Déconfinement : à Bordeaux, les transports en commun toujours vides

France 3

Pour le deuxième jour consécutif, les Bordelais ont délaissé les transports en commun malgré le déconfinement en vigueur.

Au deuxième jour de la nouvelle vie post-confinement, on ne peut pas dire qu’il y ait eu un retour brutal à la normale. La preuve dans les transports à Bordeaux (Gironde). Ils sont encore déserts. Les personnes du réseau TBM chouchoutent le peu d’usagers en leur distribuant du gel hydroalcoolique aux arrêts, afin d'éviter le moindre risque de propagation du nouveau coronavirus. "Je vois que tout le monde essaye de faire attention, je n’ai pas d’inquiétudes particulières. J’ai une petite fille et j’ai un peu réfléchi, je me dis que non, tout est sécurisé quand même", explique une passagère du tramway. 

15% du trafic assuré 

Il n’y a aucun problème pour garder ses distances le matin. La preuve à 8 heures : c’est le grand silence dans les rames. Pourtant, c’est habituellement l’heure de pointe. Il n’y a pas de collégiens, lycéens, ni étudiants. Seulement 15% du trafic est assuré avant un retour à la normale prévue pour le 14 juin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne