Cures thermales : comment les professionnels du secteur envisagent la reprise

FRANCE 3

Il faudra patienter pour un séjour en cure thermale ou en thalossothérapie. Le gouvernement a donné son feu vert pour une ouverture le mardi 2 juin, mais dans les faits, les établissements n'accueilleront leurs premiers clients qu'à partir de mi-juin.  

Posé face à l'océan, à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, le centre de thalassothérapie s'apprête à rouvrir ses portes. C'est l'un des plus célèbres de la côte basque. C'est l'heure des derniers coups de pinceaux avant le retour des curistes qui devront s'adapter aux futures normes sanitaires. "Pour le moment, le masque n'est pas obligatoire", explique Carole Étienne, responsable des soins. Elle a profité du confinement pour imaginer la "thalasso post-Covi-19". Pour les bassins par exemple, le nombre de baigneurs autorisés sera divisé par deux. 

Une clientèle qu'il va falloir rassurer

Même chose pour les salles de massage qui devront être désinfectées entre chaque client. Des règles qui permettront de rouvrir tous les espaces de la thalasso, même les plus confinés comme le sauna. Après trois mois de fermeture, les thalassos vont devoir à nouveau séduire leurs curistes. Ici, chacun dépense en moyenne 2 400 euros pour une semaine de soins. Une clientèle plutôt aisée qu'il va falloir rassurer, quoi qu'il en coûte. Le secteur craint de ne pas voir revenir de suite ses clients plus âgées et plus fragiles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne