Culture : "la philosophie est une histoire de regard"

La crise sanitaire peut générer de l'angoisse chez tout un chacun. Le sport, la méditation peuvent servir… tout comme la philosophie. La journaliste-philosophe de France Culture, Géraldine Mosna-Savoye, est l'invitée du 23h.

On sort tous masqués, mais alors qu'en pensent les philosophes ? Peut-on se fier au seul fait de se voir ? "C'est toute l'histoire de la philosophie qui est une histoire du regard. Et si elle pouvait être un sens, elle serait la vue car apprendre à penser c'est apprendre à distinguer, discerner, examiner et réfléchir et aussi à contempler. On peut mentionner Spinoza, l'auteur de 'L'Ethique', il était également polisseur de lentilles. Platon, lui disait : 'Connaître c'est voir, c'est passer de obscurité à la lumière, c'est ouvrir les yeux'", rappelle la journaliste.

"Il faut apprendre à se voir"

Le risque ne serait-il pas de rester à l'apparence seulement ? "Il faut apprendre à voir, se faire voyant comme disait Rimbaud. Descartes a aussi écrit sur la dioptrique, une partie de l'optique qui étudie les rayons lumineux réfractés, mais ce qui est intéressant c'est qu'il a élaboré un méthode ophtalmologique pour apprendre à bien percevoir, ne pas considérer tout ce que l'on voit mais distinguer l'illusion de la vérité dans les phénomènes qui nous apparaissent", met en avant Géraldine Mosna-Savoye.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne