Crise sanitaire : une année difficile pour les mariages

France 2

L'interdiction des fêtes privées dans toute la France constitue un obstacle supplémentaire pour les couples qui souhaitent se marier. Portrait de Marine et Manuel, qui comptent se dire oui le 7 novembre prochain.

Le plus beau jour de leur vie devait être le 11 avril 2020. Marine et Manuel en étaient tellement persuadés qu'ils l'ont gravé partout : sur leurs alliances, et sur les baskets qu'ils souhaitaient porter le jour du mariage. C'était sans compter sur le Covid-19 et le confinement. Depuis, le mariage a été reporté deux fois. "Nous n'avons pas changé d'avis ; on persiste, on veut toujours se marier", lance Marine dans un rire. Pour pouvoir enfin se dire oui, le couple a décidé de se marier le 7 novembre à Châteauroux (Indre), dans un département en zone verte le 15 octobre encore, où il n'y avait pas de restrictions gouvernementales sur le nombre d'invités.

Un mariage limité à 20 personnes 

Mais, désormais, c'est l'ensemble du territoire qui est placé en urgence sanitaire : les rassemblements festifs privés sont interdits. Le couple doit trouver une astuce en moins de dix jours. La solution : un restaurant gastronomique du centre-ville où se tiendront le vin d'honneur et le repas. C'est le seul lieu dans lequel Marine et Manuel sont encore en mesure de partager un diner avec leurs proches. Ils se limiteront à 20 personnes, installées à des tables de six pour se conformer aux nouvelles restrictions sanitaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne