Crise économique : "Pour cet été, notre business est garanti", assure la présidente du directoire d’Europcar

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans certains pays, le leader européen de la location de véhicule a vu son activité baisser de 95%. Le chiffre d'affaires continue de baisser mais Caroline Parot se réjouit d'un "frémissement des réservations".

"Pour cet été, notre business est garanti. On a réagi très tôt grâce au soutien de l’Etat français", a affirmé sur franceinfo, mardi 16 juin, Caroline Parot, présidente du directoire d’Europcar, troisième mondial et leader européen de la location de véhicule, alors que l’activité économique est en berne après trois mois de crise sanitaire.

"Europcar a connu et connaît toujours une baisse significative de son activité. On continue de subir une très forte baisse de notre chiffre d’affaires. Sur le mois d’avril, nous avons perdu 85 à 90 % de notre activité, a expliqué la présidente de l'entreprise de location de véhicules. Au mois de mai, nous sommes un petit peu mieux. On a été très à l’arrêt sur l’ensemble de nos opérations. Dans certains pays, nous avons vu notre activité baisser de 95 %.

Nous sommes un mini Air France. Comme il n’y a pas de voyages, il n’y a pas d’activité

Caroline Parot, présidente du directoire d'Europcar

à franceinfo

Pas de suppression d'emplois mais "des adaptations" possibles

"Nous avons assuré de quoi traverser cette crise, et le plus important, de quoi repartir. Aujourd’hui, on a un peu moins de 100 000 véhicules. On voit depuis 15 jours, en fonction des pays, beaucoup de demandes de réservations pour des voyages intra-pays, détaille Caroline Parot. On est en train de se préparer. On a une flotte très agile. On pourra rajouter des voitures si besoin. On a multiplié par 200 ou 300 nos réservations. Mais cela n’a rien de comparable avec l’année dernière. Je parlerai plutôt d’un frémissement des réservations."

Des stations fermeront donc il est possible qu’il y ait des adaptations. Nous verrons d’ici quinze jours.

Caroline Parot

à franceinfo

Concernant des éventuelles suppressions d’emplois dans son entreprise, la présidente du directoire d’Europcar déclare que l’entreprise n’est "pas dans un plan de suppression d’emplois, mais dans un plan d’adaptation. Nous allons privilégier le maintien de l’emploi partout où nous le pouvons.

Vous êtes à nouveau en ligne