Crise du coronavirus en France : "Emmanuel Macron est au bout de sa vie, il est fatigué", réagit Jean-Luc Mélenchon

Le président du groupe La France insoumise à l\'Assemblée nationale Jean-Luc Mélenchon, le 3 mars 2020.
Le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale Jean-Luc Mélenchon, le 3 mars 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Il pensait que la liberté du marché allait pourvoir aux besoins du pays, donc tout son cadre mental s'est effondré", affirme le député La France insoumise, après les annonces d'Emmanuel Macron pour lutter contre l'épidémie.

Critiqué pour son impréparation face au coronavirus, Emmanuel Macron a dénoncé, mardi 31 mars, les "irresponsables qui cherchent déjà à faire des procès alors que nous n'avons pas gagné la guerre". "C'est un peu excessif. Emmanuel Macron est au bout de sa vie, il est fatigué", a réagi mercredi 1er avril sur franceinfo Jean-Luc Mélenchon, président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale.

>> Coronavirus : retrouvez toutes les informations dans notre direct

"Ils ont la pression", assure le député LFI. "Ils ont utilisé un cadre mental, ils avaient une façon de voir le problème qui s'est avérée être fausse. Il [Emmanuel Macron] pensait que la liberté du marché allait pourvoir aux besoins du pays, donc tout son cadre mental s'est effondré", affirme-t-il. Emmanuel Macron entre maintenant "dans une autre logique qui est plus de l'organisation systématique de l'économie, mais on voit bien que ce n'est pas sa manière de voir", a expliqué Jean-Luc Mélenchon.

"Bien sûr qu'Emmanuel Macron est sincère", a déclaré Jean-Luc Mélenchon. "Il doit certainement se dire qu'il faudrait faire comme ça, mais il n'en a ni l'organisation pratique, il n'a pas les hommes et les femmes, il ne sait pas par quel bout on prend le problème", affirme l'élu LFI. "Cet homme vient de la finance, il croit que le marché va tout régler et il découvre un jour que ce n'est pas vrai."

Vous êtes à nouveau en ligne