Covid-19 : une quatrième vague de rapatriés français accueillis en Normandie

france 2

Jeudi 20 février, la France poursuit le rapatriement de ses ressortissants en Chine. Un quatrième vol est attendu à Wuhan, avec à son bord, 17 tonnes de fret médical. L'appareil repartira ensuite avec 30 passagers français, non contaminés au Covid-19, mais qui seront placés en quarantaine dans un village de vacances à Branville, dans le Calvados.

Jeudi 20 février, de nouveaux Français se préparent à quitter Wuhan, épicentre de l'épidémie de Covid-19 en Chine. Parmi eux, Nicolas Juge qui, après plusieurs semaines d'attente, s'est résolu à partir. "Vu que ça ne s'arrange pas, quand ils ont donné l'information que l'on pouvait rentrer en France, on a sauté sur l'opportunité", explique-t-il. Il sera accueilli vendredi dans un village vacances, à Branville, dans le Calvados, avec une trentaine d'autres ressortissants français.

Des vacanciers mitigés

Les rapatriés partageront les lieux avec les touristes en vacances sur place. Seuls les Français ne présentant aucun symptôme seront hébergés au centre. Un confinement de 14 jours sous haute surveillance, selon la préfecture. Ils feront l'objet d'un examen médical avant le départ, à leur arrivée en France et deux fois par jour. À Branville, les vacanciers sont partagés à l'idée d'accueillir les ressortissants. C'est le quatrième rapatriement de Français organisé par les autorités depuis le début de l'épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne