Covid-19 : répétition générale avant le Tour de France

France 3

Le masque est obligatoire pour les spectateurs du Critérium du Dauphiné. C’est la première course de l’organisateur du Tour de France depuis le déconfinement, de quoi préparer la Grande Boucle.

Coureurs masqués, gel hydroalcoolique pour les spectateurs, le Critérium du Dauphiné a sorti tout l’attirail de la lutte anti Covid. La course a été lancée mercredi 12 août à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Ils étaient nombreux, masque sur le visage, sur le bord de la route pour applaudir le départ. Mais cette année, les mesures de sécurité gâchent un peu la fête. Certains ont fait beaucoup de route, et ils sont un peu déçus. "Mon fils aurait aimé faire un selfie avec un coureur. Mais bon c’est la sécurité avant tout, on comprend", témoigne une femme dans le public.

Une vigilance renforcée pour le Tour de France

Les selfies et les autographes sont interdits, et les spectateurs doivent également observer deux mètres de distance entre eux. Distance également sur le podium à l’arrivée, la joie du vainqueur est mesurée. En somme, une répétition générale pour le Tour de France. Les organisateurs affirment que dans deux semaines, ils seront plus vigilants encore avec les coureurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne