Covid-19 : pourquoi y a-t-il moins de cas graves ?

France 3

La France connaît un rebond de l'épidémie depuis plusieurs semaines avec près de 5 000 nouveaux cas rien que pour le dimanche 23 août. Le virus se remet à circuler activement mais le nombre d'hospitalisations reste faible.

Les Français veulent se faire tester pour être certains. Devant les centres de dépistage, les files d'attente s'allongent. Le signe d'une certaine inquiétude dans le pays. Des résultats positifs au Covid-19, il y en a de plus en plus. Il y a eu 4 897 nouveaux cas de coronavirus dimanche 23 août. Pourtant heureusement dans le même temps, le nombre de patients hospitalisés augmente peu.

C'est surtout chez les 15-44 ans que les contaminations augmentent

S'il y a moins de cas graves, c'est car c'est surtout chez les 15-44 ans que les contaminations augmentent. Une population peu susceptible de développer les formes graves du coronavirus. Le risque est que les seniors finissent par en pâtir. Autre explication : la meilleur prise en charge des patients. Aujourd'hui, il n'existe toujours pas de traitement spécifique, mais on sait mieux détecter et soigner les cas les plus graves.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne