Covid-19 : pertes importantes après l'annulation de plusieurs événements

France 2

Parmi les mesures prises par le gouvernement pour empêcher la propagation du Covid-19, l'interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes provoque quelques flous selon les régions.

Pour cause du Covid-19, pas question de dépasser le seuil de 5 000 personnes. À Tours, en Indre-et-Loire, dimanche 1er mars, les entrées à une exposition japonaise étaient strictement comptabilisées. Même méthode au Salon de l'auto de Nantes (Loire-Atlantique) pour respecter la méthode du ministère : les rassemblements de plus de 5 000 personnes en lieu clos sont interdits. À Bercy (Paris), un spectacle de hip-hop a été annulé dimanche, alors les techniciens plient bagage. La production accuse une perde de 15 000 euros avec 10 000 personnes à rembourser. Les chanteurs Gims et M. Pokora ont dû également annuler leurs concerts.

Obtenir un dédommagement des assureurs

À Cannes (Alpes-Maritimes), le rendez-vous mondial des professionnels de l'immobilier est reporté, un coup dur pour le maire, car cet événement dynamise la ville et toute la région. Certains organisateurs ont déjà annoncé se tourner vers leurs assurances pour tenter d'obtenir un dédommagement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne