Covid-19 : Milan vit au ralenti

FRANCE 2

Capitale de la Lombardie, au nord de l'Italie, Milan est au cœur de la région où l'on trouve le plus de cas de personnes contaminées au Covid-19. Alors, depuis le début de la semaine, la ville vit au ralenti. 

Milan (Italie) vit des jours difficiles. Capitale de la Lombardie, région où une dizaine de communes vivent depuis quatre jours confinées à cause de l'explosion de cas de Covid-19, la ville est d'habitude le cœur économique de l'Italie. Depuis lundi 24 février, la majorité des lieux touristiques sont fermés au public. À la Scala, le mythique opéra de la cité, toutes les représentations ont été annulées jusqu'à nouvel ordre. En pleine "fashion week", certains défilés, comme celui d'Armani, se sont tenus à huis clos afin de protéger les mannequins.

Le quartier d'affaires est vide

Même les 7 millions d'habitants de la région semblent avoir disparu. Le quartier d'affaires de la ville est vide. "Comme vous pouvez le voir, la première chose qui frappe, c'est l'absence de trafic. Un jour normal, il y a plein de voitures garées ici. Avec l'histoire du coronavirus, c'est un désert", raconte un taxi, qui travaille à Milan depuis une trentaine d'années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne