Covid-19 : lourdes pertes en vue pour l'économie

Deux malades du paquebot le "Diamond Princess" sont décédés au Japon. En attendant, les ressortissants reviennent au compte-gouttes en France. Un virus qui pèse sur l'économie avec des conséquences sur le transport aérien notamment.

Lors d'un sommet au Laos, la Chine se félicitait jeudi 20 février d'une baisse significative des contaminations. Mais outre cela, c'est toute l'économie mondiale qui est touchée : restriction de circulation, suspension de vols, etc. 70 compagnies sont impactées par le coronavirus. "Si on regarde le niveau mondial, ça va se chiffrer en milliards et milliards de dollars. Certaines compagnies qui sont très impliquées, certaines vont être très fragilisées, peut être que certaines feront faillite à cause de cette crise", explique Xavier Tytelman, consultant aéronautique. Lors de la présentation de ses résultats, Air France a dévoilé des chiffres négatifs. "Il y aurait un impact de l'ordre de 150 à 200 millions de pertes pour le groupe Air France KLM", avance Anne Rigail, directrice générale du groupe.

Le tourisme très touché aussi

De nombreuses entreprises dépendent en effet de l'économie chinoise. Le groupe Schneider Electric prévoit une baisse de croissance pour 2020. Idem pour le groupe Accor, dont un tiers de son chiffre d'affaires est réalisé en région Asie-Pacifique. Le transport maritime est lui aussi touché tout comme le tourisme. Près de Disney, les groupes chinois sont annulés à tour de rôle. "Ça va jusqu'à la fin mars, ça représente 80% du taux d'occupation pour un coût global de 42 000 euros", déplore un directeur d'hôtel. Le ministère de l'Économie réunira les représentants des différents secteurs économiques dans les jours à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne