Covid-19 : l’hôpital de Montreuil sous tension

A Montreuil, l’arrivée massive de patients Covid-19 inquiète le personnel soignant de l’hôpital francilien.  

Aux urgences de Montreuil, plus de la moitié des lits dédiés aux malades du Covid-19 sont occupés. Les médecins craignent, à court terme, une saturation.  

Ma hantise, c’est d’avoir des patients sur un brancard pendant 24 à 48 heures en attendant un lit.

Dr Hocine Saal, chef des urgences au centre hospitalier André Grégoire à Montreuil (Seine-Saint-Denis)

   

Même angoisse en réanimation. Les hospitalisations augmentent. Ce jeudi 1er octobre, sur les 12 lits, 8 étaient occupées par des patients Covid-19.  

C’est anxiogène même si la situation reste maitrisée. 

Dr Philippe Das, chef du service réanimation au centre hospitalier André Grégoire à Montreuil (Seine-Saint-Denis)

En Ile-de France, le taux d’occupation des lits en réanimation pour les malades du Covid-19 est passé à 35,3%, au-dessus du seuil critique des 30%. La région pourrait basculer, dès lundi, en zone d’alerte maximale si la progression du virus ne faiblit pas. 

Face à une situation de plus en plus critique, le corps médical réclame les 4000 lits promis, en juillet dernier, lors des accords du Ségur de la santé.

Vous êtes à nouveau en ligne