Covid-19 : les parents d'élèves mis à l'isolement doivent s'adapter

France 3

En matière de confinement, chaque pays européen possède sa propre stratégie. Celle de la France est d'éviter tout risque de propagation dans les écoles. Depuis lundi 24 février, des élèves sont privés de cours sur décision du ministère. Une mère se retrouve avec son fils à la maison pendant 14 jours, sans trop savoir quoi faire.

Pour une mère de famille anonyme, la fin des congés scolaires est devenue un casse-tête dont elle veut parler discrètement pour protéger son fils des moqueries et des peurs. Lundi 24 février, elle a appris que son enfant de retour d'un voyage à Venise (Italie) ne pouvait pas retourner au collège. Cloîtré chez lui, le collégien, en pleine forme, passe le temps comme il peut en attendant de recevoir les cours par internet.

Entre le travail et la maison

Ces 14 jours loin du collège seront aussi 14 jours loin du travail, pour les parents. Cette mère de famille partagera avec son mari les journées auprès de leur fils. Elle pourra aller travailler le reste du temps. Inquiète tout de même pour la santé de son fils, la mère aurait souhaité qu'il bénéficie d'un test de dépistage, mais celui-ci n'est pas suffisamment sûr avant l'apparition des symptômes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne