Covid-19 : les ministres européens de la Santé décident de ne pas isoler l'Italie

France 3

Alors que l'épidémie de Covid-19 gagne du terrain, fermer les frontières en Europe serait une mesure disproportionnée. Voici en substance les conclusions des ministres de la Santé des pays voisins de l'Italie, réunis à Rome (Italie), mardi 25 février. Ils estiment que la situation ne justifie pas d'isoler l'Italie.

Réunion de crise, mardi 25 février après-midi à Rome (Italie), où plusieurs ministres européens de la Santé se sont accordés sur un plan d'action collectif face à l'épidémie de Covid-19, avec la volonté, comme l'a annoncé le ministre français, Olivier Véran, de ne pas isoler l'Italie. Autre décision : une coopération renforcée au niveau médical et aucune annulation d'événement public pour l'instant.

Quatre cas déclarés mardi dans des pays voisins de l'Italie

Jusque là, seuls quelques pays européens avaient été touchés par l'épidémie, mais après l'apparition d'un foyer important en Italie, plusieurs nouveaux cas ont été déclarés mardi dans trois pays tout proches, jusque là épargnés : un en Suisse, un en Croatie et deux en Autriche, une Italienne et son compagnon. Elle travaillait dans un hôtel d'Innsbruck (Autriche) comme réceptionniste. Mardi soir, l'établissement est placé en quarantaine en attendant les résultats des tests pratiqués sur les clients et le personnel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne